Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Vitraux du choeur de l'église d'Aubry

01-Aubry-Vit-Choeur-Gauche 01-Aubry-Vit-Choeur-Gauche  Chœur à gauche : Marie-Madeleine, la pécheresse repentie, au pied de Jésus, chez Simon le Pharisien (Luc7, 36-40)

Vitrail de 1894, offert par la famille CRÉPIN-DUPAS, propriétaire du Château de Malplaquet.

 

36  Un Pharisien invita Jésus à prendre un repas avec lui. Jésus se rendit chez cet homme et se mit à table.   37  Il y avait dans cette ville une femme de mauvaise réputation. Lorsqu’elle apprit que Jésus était à table chez le Pharisien, elle apporta un vase d’albâtre plein de parfum  38  et se tint derrière Jésus, à ses pieds.  Elle pleurait et se mit à mouiller de ses larmes les pieds de Jésus ; puis elle les essuya avec ses cheveux, les embrassa et répandit le parfum sur eux.  39  Quand le Pharisien qui avait invité Jésus vit cela, il se dit en lui-même : « Si cet homme était vraiment un prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche et ce qu’elle est : une femme de mauvaise réputation. »  40  Jésus prit alors la parole et dit au Pharisien : « Simon, j’ai quelque chose à te dire. »


 Simon répondit : « Parle, maître. »

41  Et Jésus dit : « Deux hommes devaient de l’argent à un prêteur. L’un lui devait cinq cents pièces d’argent et l’autre cinquante.  42  Comme ni l’un ni l’autre ne pouvaient le payer, il leur supprima leur dette à tous les deux. Lequel des deux l’aimera le plus ? »


  43  Simon lui dit : « Je pense que c’est celui auquel il a fait grâce de la plus grosse somme. » Jésus lui dit : «  Tu as raison. »

  44  Puis il se tourna vers la femme et dit à Simon : « Tu vois cette femme ? Je suis entré chez toi et tu ne m’as pas donné d’eau pour mes pieds ; mais elle m’a lavé les pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.  45  Tu ne m’as pas reçu en m’embrassant ; mais elle n’a pas cessé de m’embrasser les pieds depuis que je suis entré.

46  Tu n’as pas répandu d’huile sur ma tête ; mais elle a répandu du parfum sur mes pieds.  47  C’est pourquoi, je te déclare : le grand amour qu’elle a manifesté prouve que ses nombreux péchés ont été pardonnés. Mais celui à qui l’on a peu pardonné ne manifeste que peu d’amour. »  48  Jésus dit alors à la femme : « Tes péchés sont pardonnés.  49  Ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes : « Qui est cet homme qui ose même pardonner les péchés ? »

50  Mais Jésus dit à la femme : « Ta foi t’a sauvée ; va en paix. »

03-Aubry-Vit-Choeur-Gauche.-rJPG 03-Aubry-Vit-Choeur-Gauche.-rJPG  Choeur à gauche, Il s’agit de Sainte Marguerite-Marie (1647 – 1690 )

religieuse visitandine - à qui le Christ est apparu le 27 décembre 1673 et en juin 1675, au monastère de la Visitation de Paray-le-Monial (Saône et Loire) – Elle eut la vision du Sacré-Cœur  de Jésus et fut à l’origine du culte du Sacré-Cœur de Jésus. Elle fut canonisée en 1920 ; elle est fêtée le 17 octobre.

02-Aubry-Vit-Choeur-Droit 02-Aubry-Vit-Choeur-Droit  Choeur à droite : Jésus chez Marthe et Marie

Vitrail de 1894, offert par la famille, MAURICE-CARLIER, maire et propriétaire  du Château d’Aubry.

( Luc 10, 38 – 47 )
    
38  Comme Jésus et ses disciples étaient en chemin, il entra dans un village où une femme appelée Marthe, le reçu chez elle.
39  Elle avait une sœur, appelée Marie, qui s’assit aux pieds du Seigneur et écoutait ce qu’il enseignait.  
40  Marthe était affairée aux nombreux travaux du ménage. Elle survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour accomplir tout le travail ? Dis-lui donc de m’aider. »
41  Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses,  42  mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, qui ne lui sera pas enlevée. »

 

04-Aubry-Vit-Choeur-Droit 04-Aubry-Vit-Choeur-Droit  Le Sacré-Cœur de Jésus

en face de Sainte Marguerite-Marie, Le Christ est blond, les artistes étaient  flamands, ils ont représenté le Christ à leur image.

 

Article publié par Anne- Fleur • Publié Jeudi 23 juin 2016 • 492 visites

Haut de page